Menu
Vous voulez dire...
Suggestions de produits

Je me mets au tricot

Les patrons d’ouvrage tricot classiques

De nos jours, les loisirs créatifs en tricot sont totalement touche à tout, alors qu’historiquement, on tricotait d’abord pour se vêtir, pas pour faire des abats jour funky ! Mais que ce soit pour la déco ou l’habillement, un modèle à tricoter s’accompagne toujours d’un patron, c’est imparable ! Alors, regardons ensemble quelques exemples qui, même s’ils sont très courants, peuvent soulever quelques questions.

Ajouter à mes favoris
Pourquoi tricoter ?

Les patrons de vêtements tricotés pour homme et femme (pulls, gilets, cardigans) suivent une logique liée aux manches et emmanchures. Comment ça s’organise exactement ? Voici nos conseils pour bien comprendre le patron d’un modèle à tricoter.

Sans emmanchures : les formes manches tubes et tubes encastrés

Ce sont les patrons les plus accessibles pour les débutants. Très faciles à comprendre avec un montage de pièce ultra simple. On vous explique.

Schéma 1

En gros, il n’y a pas d’emmanchure comme vous pouvez le constater sur le dessin. Les formes sont simples et à peu près rectangulaires. On doit tricoter les manches et le buste séparément puis, il suffit de les assembler pour reconstituer l’ouvrage complet. Il faudra tout de même réaliser quelques mini augmentations de manche (le tricot est plus ample au niveau des épaules), mais franchement, 0 prise de tête pour ces modèles !

D’ailleurs, ne soyez pas surpris, quand on augmente la taille (de M à XL par exemple),la hauteur des manches diminue ! C’est tout à fait normal ! Comme il n’y a pas d’emmanchure, la largeur du dos et du devant au niveau des épaules complètent la partie qui manque. Un peu comme dans l’esprit des manches longues d’un gilet ou d’un pull chauve-souris.

Avec emmanchures : les modèles avec manches montées

Si on était dans un jeu, on vous dirait que ces patrons sont des modèles de niveau 2. C’est-à-dire que vous avez besoin de connaître un peu plus que les bases du tricot pour vous y attaquer !
Un évènement qui peut arriver très vite, si vous êtes complètement piqué de tricot dès les premières mailles tricotées. Comme vous pouvez le voir sur ces patrons de tricot, il faut tricoter la manche du pull pour qu’elle s’encastre parfaitement dans l’emplacement prévu à cet effet. Ce sont les emmanchures.

Schéma 2

En clair,on modifie le nombre de mailles selon les tailles, sur un certain nombre de rangs pour que tout (corps et manches) s’imbrique parfaitement comme dans un puzzle !

La nouveauté ? Pour que l’ouvrage s’assemble bien, on doit diminuer le nombre de mailles en haut de la manche. On joue alors sur 2 tableaux : diminutions ET augmentations. Un super défi pour vous aider à devenir un pro du tricot très rapidement !

Avec couture invisible : les diminutions, emmanchures raglan

Bon là, on arrive au dernier niveau !
Ce sont les constructions de patrons les plus complexes (enfin… pas tant que ça quand-même) ! Attention, tenez-vous prêts, explication.

Schéma 3

Ici, comme sur le schéma, le haut des manches, façon raglan, fait partie de l’encolure, le dos est plus long que le devant. Le but de l’opération : diminuer les mailles de façon régulière pour qu’ensuite, vous puissiez réaliser une finition « coutures invisibles ».

Pas d’inquiétude, c’est un simple petit jeu de patience dans lequel vous allez encore compter pas mal de rangs pour diminuer les mailles et obtenir un joli résultat. Rien de compliqué !

Regardez ce tuto vidéo pour tricoter une couture invisible, rentrer les fils et finaliser votre œuvre d’art, il va totalement vous rassurer.

Vos petits doigts fourmillent d’excitation à l’idée de se lancer ? On commence à tricoter pour de vrai ?
Zou ! On passe à l'étape du premier modèle tricot avec la Phil’Académie, c’est parti !

Découvrez les autres articles du même thème "Je me mets au tricot"