Menu
Vous voulez dire...
Suggestions de produits

Mes premiers pas

La position idéale en tricot

Pas de cheminée pour tricoter au coin du feu ? Ce n’est pas grave ! Aujourd’hui, le tricot s’invite partout. En atelier tricot, dans les transports, les salles d’attente, à la maison… Mais gare aux mauvaises positions ! Pour une pause tricot détente parfaite, on apprend à prendre soin de son dos et de ses yeux. Voici les indispensables à connaître pour tricoter à l’aise.

Ajouter à mes favoris
le crochet

Le plus important, c’est votre bien-être. Installez-vous dans un lieu où votre sérénité est totale. Le choix de l’emplacement vous appartient.
En revanche, veillez quand-même à bien suivre ces 3 règles de survie pour pouvoir tricoter des heures durant sans aucune fatigue !

Le tricot confort, préserver son corps

Mal de dos, crampes aux doigts, muscles du cou crispés, quand on débute en tricot, on ne mesure pas forcément l’impact de ces petites douleurs.
Pour éviter de gâcher votre plaisir de créer un accessoire ou un vêtement en tricot avec vos 10 petits doigts, voici 2 conseils pour ménager votre corps :

  • Évitez de vous tortiller sans cesse et installez-vous au fond de votre siège. Asseyez-vous bien droit, interdiction de se courber. Si vous tricotez 1 heure durant, le cou tire et votre dos peut en prendre un coup. C’est comme cela qu’on attrape l’arthrose cervicale du tricot, soyez vigilant !
  • Choisissez un siège avec accoudoirs sur lesquels vous allez pouvoir reposer vos bras ou appuyer vos aiguilles. La position de travail est idéale pour éviter les crampes et tricoter sans fatigue.
    Les appuis-bras sont aussi bien pratiques pour poser vos aiguilles sans risque de chute. Le temps de régler quelques bricoles comme rattraper un bout de fil qui dérape ou simplement mettre vos mailles en attente pour faire chauffer un peu de café.

Sachez aussi que, même si vous travaillez avec des aiguilles circulaires ou un crochet, les conseils restent les mêmes. On garde le contrôle sur sa position quel que soit votre technique préférée !

Ah ! Dernier conseil d’amis, n’oubliez pas non plus un coussin pour ménager votre fessier !

Le tricot douceur, préserver ses yeux

Après les doigts, les bras, ce sont les yeux que l’on sollicite énormément en tricot. Eh oui, on tricote en fixant tour à tour le bout des aiguilles, les petites inscriptions des explications, votre ouvrage… Mailles endroit, mailles envers… Mais où est-ce que j’en suis, moi ? Une vraie gymnastique oculaire !

Comment évite-on le syndrome de l’œil qui pique, celui qui nous oblige à arrêter notre tricot à regret ?
Choisissez une source de lumière claire et indirecte. Jamais d’endroits sombres, ni d’éclairages tamisés. Telle une petite plante au soleil, votre bien-être s’accroit sous l’effet d’une belle luminosité ! La créativité aussi d’ailleurs, il parait !

Un dernier petit truc de grand-mère, pour ne pas s’abimer les yeux en comptant ses rangs, utilisez un fil de couleur contrastante. L’astuce est de glisser ce fil au travers de la première maille. Vous pouvez ainsi les compter plus rapidement et sans souffrance. Et comme ce fil glissé dans la première maille du rang n’est pas tricoté, il suffit simplement de le tirer légèrement pour l’ôter. Un jeu d’enfant.

Et tenez en parlant de rang, il est aussi très facile de trouver un compte rang en mercerie ! Une machine très pratique, fiable et reposante quand on tricote de grands ouvrages !

Le tricot sans gêne, préserver son espace de travail

Quand on tricote, on a besoin de beaucoup d’attention et de concentration. Et quoi de plus agaçant que d’avoir un obstacle en plein milieu du chemin ! Dégagez votre espace de travail de tout objet ! Votre tasse de thé fumante n’est pas loin mais elle n’est surtout pas sur l’accoudoir.

Par contre, votre matériel tricot, lui, reste à portée de main. Nul besoin de stopper son tricot pour aller chercher quoi que ce soit ! Ciseaux, lunettes, boutons, laine, tout est déjà là !

Ma fiche memo tricot

La position idéale pour tricoter sans stress :

  • un siège et un lieu dans lequel on se sent au top de son bien-être. A vous de choisir où !
  • des accoudoirs, un coussin, de l’espace et tout votre attirail dans un panier lové juste à côté.

Découvrez les autres articles du même thème "Mes premiers pas"

Les mailles